Theme Settings

Mode Layout
Theme color
Choose your colors
Background Color:
Réinitialiser

.

ÉPOPÉE BANTU: Des Grands Lacs à la Méditerranée

ÉPOPÉE BANTU: Des Grands Lacs à la Méditerranée de Jean-Claude Mboli

Sur commande. Expédié sous 5 à 7 jours minimum

47,99 €
Quantité

À travers une analyse détaillée des liens entre l'égyptien ancien, les langues bantu et d'autres langues importantes comme le peul, les langues indo-européennes et sémitiques, ce livre fournit les preuves linguistiques de l'existence d'un empire africain multimillénaire. Né il y a des dizaines de milliers d’années en Éthiopie et centré autour de la région des Grands Lacs, cet empire, qui est à l'origine même de la Civilisation, s'est effondré il y a plus de cinq millénaires avec comme résidus les différentes communautés linguistiques africaines connues (à commencer par l’Égypte pharaonique qui en est la dernière expression connue). L’étrange unité culturelle de l’Afrique Noire ainsi que l’effacement graduel, mais continu, du continent africain de la scène mondiale y trouvent là une explication naturelle. Cela annonce une renaissance future qui est peut-être déjà en cours.

Cet ouvrage fournit ainsi les outils permettant non seulement d'étudier en détail les circonstances de la naissance de la Civilisation, mais aussi de retracer les migrations africaines aussi bien que le feraient l'archéologie ou la génétique des populations. Il résout au passage un des problèmes majeurs en égyptologie qu'est la vocalisation de l'Égyptien ancien, c’est-à-dire la prononciation exacte de la langue pharaonique à l’ancien Empire, au moyen Empire et au nouvel Empire. Enfin, il confirme les résultats antérieurs de l’auteur selon lesquels les langues bantu de la région des Grands Lacs sont les plus proches de l’ancêtre prédialectal à tous les niveaux ; par conséquent, comme le propose-t-il dans l’ouvrage, toutes les langues africaines devraient être qualifiées de langues bantu évoluées. Ce qui est aussi peut-être le cas de toutes les langues du monde. Quelle belle conclusion quand on sait que bantu ne signifie rien d’autre que « êtres humains » !

628 pages

5 Produits

Références spécifiques

0
0