Theme Settings

Mode Layout
Theme color
Choose your colors
Background Color:
Réinitialiser

.

Pour la dignité de l'Afrique, laissez-nous crever !

Pour la dignité de l'Afrique, laissez-nous crever ! Mais nous ne crèverons pas. Coup de gueule au G8 d'Etienne de Tayo

OUVRAGE D'OCCASION

15,29 € Économisez 5,00 €
20,29 €
Quantité

C'est l'histoire d'un marché de dupes passé entre les chefs d'Etats africains promoteurs du Népad et les dirigeants du G8. Dans ce marché là, il y a un groupe qui ment impunément et est en train de tromper l'autre.

Les premiers, habités par une naïveté incompréhensibles mais de bonne foi, ont cru devoir soumettre les projets stratégiques de développement de leur continent aux seconds, foncièrement de mauvaise foi, en sollicitant le financement. Et c'est ici que se produit le dialogue des sourds. Mieux, la duperie du siècle.

Pour les dirigeants du G8, le Népad est un acte de soumission et une acceptation par les Etats africains de la domination du modèle de développement occidental. Une adhésion sans réserve au "consensus de Washington". Aussi s'ouvre l'ère des promesses fallacieuses de menaces voilées et du paternalisme rampant.

Les chefs d'Etats africains promoteurs du Népad parlent du passage de la coopération-soumission au partenariat-égalité. Ils veulent croire au miroir aux alouettes et pensent, à tort bien sûr, que l'aide promise par le G8 contribuera au développement de l'Afrique. Oui, le G8 soutiendra l'Afrique mais plutôt comme la corde soutient le pendu, c'est-à-dire en l'étouffant continuellement.

Pour autant, l'Afrique n'a aucune intention de s'isoler. Non, la coopération citoyenne devrait suppléer aux carences de la coopération des Etats qui a montré ses limites, afin que cesse enfin le cirque ridicule.

1 Article

Références spécifiques

0
0